Le motif médiéval de Sheela-na-Gig et la persistance folklorique de Baubô

Résumé : Le motif sculpté de Sheela-na-Gig, visible sur de nombreux chapiteaux d’églises médiévales anglaises, traduit la persistance folklorique du motif originel de Baubô – qui fait rire la douloureuse Perséphone par l’exhibition comique de la vulve féminine. A partir de l’analyse de l’ouvrage de Barbara Freitag sur la question, nous nous intéresserons au combat sous-jacent entre mythe et folklore dans un contexte patriarcal : comment, et sous quelles formes, un “conte” grec déjà par lui-même assez “folklorique” et marginal, et qui, comme par hasard, concerne essentiellement les femmes (la fondation du culte agraire de Déméter à Eleusis) a pu subsister malgré la pression de l’idéologie patriarcale qui règne depuis 5000 ans.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.