Les M2 MTI au Musée Carnavalet

Le jeudi 5 octobre a eu lieu la première rencontre professionnelle sur le thème de la médiation culturelle en contexte muséal, organisée par Ariane Lemieux pour les étudiant.es de M2 du Master des Métiers culturels du Texte et de l’Image de l’Université Sorbonne Paris Nord. Les étudiant.es ont eu le privilège d’être reçu.es au Musée Carnavalet – Histoire de Paris par Maxime Boulegroun Ruyssen, chargée de développement des publics et de l’accessibilité des publics empêchés, éloignés et jeunes adultes, et Claire Der hovannessian, médiatrice culturelle.


 
Cette rencontre fructueuse s’est organisée autour de l’expérimentation de deux ateliers de médiation collaborative mis en place par le musée Carnavalet dans le cadre de son projet de consultation des jeunes adultes (18-26 ans). Il s’agit plus spécifiquement pour l’institution de recueillir leurs réflexions, préoccupations et questionnements afin de repenser les usages des différents espaces du musée, les événements, les partenariats, les projets culturels, mais aussi l’offre de visites et les activités culturelles.


 
Ainsi, les étudiants ont expérimenté l’atelier créatif « Portrait(s) de la ville de Paris » qui consiste en la réalisation individuelle d’un collage à partir d’images illustrant ou non la Ville Lumière. Aux termes de 45 minutes, chacun et chacune ont présenté leur création qui révélait leur ressentie vis-à-vis de Paris et à travers duquel apparaissent leur vision d’une ville qu’ils n’habitent pas, mais qu’ils fréquentent autant pour son offre culturelle que pour la construction de leur vie sociale et leurs obligations estudiantines.


 
L’Atelier collaboratif « Matrimoine et patrimoine : Pour vous, qu’est ce qui constitue l’héritage de la ville de Paris ? » reposait quant à lui sur une prise de parole visant à déterminer ce qu’est être parisien.ne, ou le devenir, avant de s’intéresser à des aspects plus culturels de Paris au regard de ses habitudes de vie, de ses goûts, de ses préférences ou, au contraire, de ses réticences. C’en est par ailleurs dégagée une vision plus générale de ce qui fait patrimoine et matrimoine pour ces jeunes adultes à laquelle un musée de ville, comment celui du Carnavalet, ne peut être indifférent.
 
Un immense merci à Maxime Boulegroun Ruyssen et à Claire Der hovannessian pour avoir conduit ces ateliers, mais aussi pour l’échange qui s’en est suivi sur la politique de médiation culturelle à destination des jeunes adultes du musée Carnavalet à travers laquelle apparaissait le sens des ateliers de médiation collaborative tout juste expérimentés.

C’est bien à une vision contemporaine et active du musée et de ses collections à laquelle les étudiant.es ont été confronté.e.s, mais aussi de laquelle ils et elles pourront s’inspirer dans leur futur professionnel.


 
Suite le 19 octobre pour l’expérimentation de deux autres ateliers !



Citer ce billet
Mathilde Lévêque (2023, 16 octobre). Les M2 MTI au Musée Carnavalet. Masters MTI pro Métiers du texte et de l'image & ALC recherche . Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/aykv

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.