Le Livre jeunesse, le cadeau idéal!

En peine d’inspiration pour vos cadeaux des fêtes de fin d’année ? Offrez un livre jeunesse ! Comme chaque année, les étudiantes du master pro MTI se sont rendues à Montreuil, au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse en Seine-Saint-Denis : voici leur sélection de livres, classés selon l’âge de lecture. Il y en a pour tous les goûts ! Bonnes fêtes et bonnes lectures à toutes et à tous !

Sélection réalisée par Tsiry Andrianandrasana, Sana Benabdelmoumene, Léa Bouchrâa, Marina Comino, Lolita Fragneau, Typhaine Gianazza, Célia Harroch, Karell Kindé, Olivia Mentor, Noa Milhau, Gizem Nacak, Mickaëla Rivot et Inès Tahiri, sous la coordination de Mathilde Lévêque.

 Pour les tout-petits, à partir de 1 an

Bonne nuit mon Nounours, traduit de l’anglais par Julie Duteil. Minedition, 2021, 8 pages, 16 €

Bonne nuit mon Nounours est un très bel album en tissu qui conviendra parfaitement aux tout-petits pour stimuler leur éveil et développer leur motricité. Comme l’enfant, Nounours dîne, prend son bain, se brosse les dents, écoute une histoire sur les genoux de papa et fait un gros câlin à sa maman avant d’aller se coucher. L’album est réconfortant, rassurant et apaisant car il permet à l’enfant d’accompagner l’enfant dans son propre petit rituel avant d’aller se coucher. Il est aussi ludique et amusant avec ses volets en tissu qui s’ouvrent et se ferment et une petite peluche en forme de nounours qui traverse les pages pour y entrer et accompagner la lecture.

 Petit Nuage, Petit Lapin, Kina Kudréva et Elisabeth K. Hamon

Elitchka, 2018, 24 pages, 12 €

 Dans la vallée des rêves, Petit Lapin se demande pourquoi son nouvel ami, « le lapin du ciel » n’a pas d’oreilles, ni de pattes et ni de queue en forme de pompon. Petit Nuage quant à lui se demande si ce petit lapin ne serait pas un minuscule être de gaz comme lui. Petit Nuage, Petit Lapin est la rencontre touchante entre deux êtres cotonneux. L’écriture de Kina Kudréva est tendre et sensible, elle invite les lecteurs, petits et grands, à s’endormir aux côtés de ces deux petits personnages. Les illustrations d’Elisabeth K. Hamon se marient parfaitement à la poésie du texte, les teintes bleu pâle du paysage donnent envie de se reposer, et la couleur blanche qui dessine le contour des deux amis semble douce et moelleuse. Une lecture du soir agréable et reposante avant d’aller dormir, Petit Nuage et Petit Lapin seront de bons compagnons pour aller rêver.

A partir de 3 ans

Mélange-moi et Mélange monstres, Michio Watanab

hélium éditions, 2016 et 2020 – 12€90

 

Quand la lecture rencontre le jeu : Mélange-moi est un livre cartonné interactif, faisant appel à l’imagination. Chaque page est divisée en trois parties : à la manière d’un cadavre exquis, l’enfant constitue lui-même le personnage et son histoire en tournant les volets du livre comme il le souhaite. Toute une variété de personnages plus ou moins fantastiques est représentée, permettant un très grand nombre de combinaisons possibles. Une version mettant en scène des monstres et personnages chimériques uniquement est sortie en 2020 aux mêmes éditions, sous le nom de Mélange monstre.

La demeure du ciel , Laura Nsafou, Olga Guillaud

Cambourakis , 2021, 48 pages – 14 €

La demeure du ciel est un chef-d’œuvre visuel, composé d’aquarelles et de couleurs vives, mêlant à la perfection les illustrations et le texte. Cet album aborde le deuil, sujet souvent évité avec les plus jeunes. Or ici, Laura Nsafou réussit à traiter la perte d’un être cher et ses conséquences avec douceur et optimisme. Malgré la mort de sa grand-mère, Sofia tient tout de même à fêter l’anniversaire de celle-ci. L’autrice n’omet bien évidemment pas la tristesse, abordée à travers la réaction de ses parents. En revanche, cette belle histoire peut faire comprendre aux enfants comme aux adultes qu’il est important de continuer à honorer la mémoire des proches perdus. Cela ne peut que les garder encore près de soi et permettre de créer de nouveaux souvenirs en leur honneur.

Les émotions de Petit Dragon, Delphine Durand, musiques de Félix Le Bars

Gallimard jeunesse, Collection Mes petits contes sonores, 2021, 24 pages – 13,50 €

Depuis qu’il est très jeune, petit Dragon a beaucoup de mal à gérer ces émotions : quelle que soit la situation, il réagit toujours de façon excessive et se retrouve submergé. Ce livre permet à l’enfant de découvrir diverses émotions, notamment grâce aux icônes sonores où il peut entendre le petit Dragon exprimer haut et fort l’émotion associée à chacune des pages. Les compositions musicales sont originales et créées avec de vrais instruments, ce qui stimule d’autant plus l’écoute. Les enfants vont alors s’attacher à ce petit Dragon très amusant !

 Saint Nicolas/ Père Fouettard, Violaine Costa

Éditeur : Père Fouettard, 2020, 14 €

  

Saint Nicolas et Père Fouettard est un album original qui a la particularité de contenir deux histoires dans un seul livre. Dans la première partie, l’histoire de Saint Nicolas est racontée et dans la seconde, celle du Père Fouettard, opposant d’un côté le sage et de l’autre le méchant. Cependant, les deux histoires sont reliées au milieu du livre où les illustrations se rejoignent. Tout l’album est illustré par des dessins très colorés, avec des décors remplis d’objets et de cadeaux pour l’un, et de plantes pour l’autre. Cet album s’adresse aux enfants afin de leur faire découvrir le bien et le mal sur le thème de Noël.

Yasuke, Frédéric Marais

Les fourmis rouges, 2015, 32 pages – 16,50 euros. À partir de 4 ans

Un soir, il quitte sa montagne et part en aventure. Un jeune garçon embarque en mer en quête d’identité. « Il », « Un », il n’a pas de nom. Isolé, il passe son temps avec les animaux et se promène seul, pourtant il n’y a pas que lui sur la montagne mais difficile pour les autres d’adresser la parole à celui qui n’a pas de nom. Son périple commence du pied du Kilimandjaro pour s’achever au pied du mont Fuji où sera exaucé son souhait le plus cher : avoir un nom. Partant de rien, il naviguera durant des années pour enfin s’appeler Yasuke et devenir le premier samouraï noir du Japon. Dans cet album coloré, les lecteurs découvrent l’histoire vraie de Yasuke, le premier samouraï noir du Japon ayant vécu au XVIe siècle. De grandes illustrations de paysages rappellant les estampes japonaises articulent l’histoire : impossible de manquer la peinture La grande vague de Kanagawa d’Hokusai utilisée par l’auteur en première de couverture. Un voyage dépaysant entre l’Afrique et l’Asie.

 Sois un arbre! Maria Gianferrari, Felicita Sala

Édition La Pastèque, traduit de l’anglais par Luba Markovskaia, 2021 – 17 € – A partir de 5 ans

Sois un arbre ! est un album jeunesse qui met en valeur la nature et l’être humain dans une approche d’unité. En effet, l’autrice compare l’individu à un arbre et l’encourage à se comprendre, à grandir, à devenir fort et faire un avec les autres. L’illustratrice utilise la double-page pour rendre compte de la diversité de la végétation qui prend possession de l’espace, tandis que le texte invite, de manière poétique et humoristique, à s’évader, à rencontrer la nature et sentir ce qu’elle procure en nous. Il encourage à créer cette harmonie entre l’homme et la nature et entre l’homme et son prochain.

La bonne place, Clémence Sabbagh et Françoise Rogier

Éditions A pas de loups, 2019 – 15,50 € – A partir de 5 ans

Eliza entre dans une grande salle de spectacle : elle y rejoint les membres de sa famille, déjà installés, qui lui ont gentiment laissé une place assise à leurs côtés. Malheureusement, cette place ne convient pas à Eliza qui cherche à en trouver une autre. Cette dernière se lance alors dans une exploration de la salle de spectacle pour trouver la place qui lui conviendra le mieux. A travers cette quête du siège parfait, Eliza va découvrir que trouver sa place est bien plus difficile qu’elle ne le pensait. Un album aux illustrations magnifiques qui aborde la quête identitaire des enfants et des jeunes adultes avec douceur et poésie.

A partir de 6/7 ans

L’oiseau de feu, Charlotte Gastaut

Amaterra, 2014 – 24,50 €

Ce livre est illustré par Charlotte Gastaut d’après le ballet d’Igor Stravinski. La technique du papier découpé rend la lecture attractive et originale, et permet de jouer entre les plans symétriques ou opposés. L’univers est plein de charme et de merveilleux, grâce aux décors et aux costumes – qui donnent un caractère féerique au livre – et aux couleurs lumineuses et contrastées – grâce auxquelles l’oiseau semble entièrement fait d’or et sublime le texte. Une histoire trop peu connue, magnifiquement remis aux goûts du jour par le talent incroyable de l’illustratrice.

Jim Curious – Voyage à travers la Jungle, Mathias Picard

Éditions 2024, paru en 2019 – 19€

A mi-chemin entre l’album et la bande-dessinée, Jim Curious – Voyage à travers la Jungle se présente sans texte et frappe d’emblée le regard avec une couverture magnifique qui joue entre les contrastes du rose et du noir. Le livre s’amuse avec le médium, insérant des doubles pages dépliables en plusieurs volets. Le lecteur suit les aventures d’un petit personnage très attachant dans sa tenue de cosmonaute et explorant un univers accessible grâce au motif du miroir, ce qui rappelle le conte Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll. A l’intérieur des pages, le lecteur est surpris de découvrir une nature sauvage magnifique en trois dimensions grâce à des lunettes anaglyphes dès le saut dans le miroir, ce qui donne l’impression fulgurante d’être plongé dans cet univers totalement merveilleux aux côtés de Jim Curious.

Ciels rouges sur la route de la soie, Isabelle Simler

Editions courtes et longues, 2017, à partir de 6 ans, 22,00 €

Sur les pas d’une entomologiste spécialiste des papillons, alter ego de l’autrice, nous parcourons l’ancienne route de la soie dans la province du Xinjiang au nord-ouest de la Chine. Isabelle Simler s’est inspirée de son propre voyage dans la province pour écrire et illustrer son album. Nous avons alors l’impression de lire un carnet de voyage, alternant entre des illustrations de paysages en pleine page révélant une grande variété de sites parcourus : dunes, forêts de bouleaux, champs de coton et montagnes. Les illustrations en pleine page permettent d’embrasser le paysage d’un regard comme si on les contemplait en route. Les pages, qui fourmillent de détails et d’informations sur la faune, la flore, les habitats et le mode de vie des nomades rencontrés, nous apprennent l’histoire de la région et des peuples qui y vivent. Le fil rouge du livre est le papillon qui nous conduit de l’invention de la soie il y a 5000 ans au travail du coton de nos jours en passant par la légende de la princesse papillon. Le dessin est délicat et nerveux grâce à l’utilisation du crayon de couleur. Le travail sur la couleur est très soigné, notamment les rouges flamboyants et ocres du soleil couchant. C’est un album aux textes et dessins poétiques pour initier les jeunes lecteurs aux récits de voyage. Il permet également la découverte de la mythique route de la soie d’un point de vue documentaire et d’une région méconnue de la Chine riche d’histoire.

Punch ! Tome 4 : Punch ! Saison 1, Alma, Justine Thibault

Kinaye, 2021, 40 pages – 5,90 euros

Punch ! Alma offre une atmosphère rafraîchissante et ne peut qu’encourager les apprentis lecteurs fans d’Harry Potter à débuter cette bande dessinée. Il est facile de se plonger dans l’histoire sans pour autant avoir commencé la lecture dès le premier tome (les différents tomes peuvent être lus individuellement, ce qui est bien pratique). Tandis que l’Académie de magie attend d’Alma qu’elle exécute son test, cette dernière étonne le comité ainsi que les lecteurs en faisant un autre tour, simplement par envie. Têtue et persévérante, Alma a tout pour attendrir, non seulement par l’illustration aux traits légers mais également par les dialogues enfantins. Ce tome ne se centre pas sur les conséquences, mais plutôt sur ce que ce choix audacieux lui aura apporté : bienséance, amour et rencontres.

Qu’est-ce que l’Art ? François Galichet, David Vanadia

L’initiale, Collection Philo et citoyenneté, 2020, 20 pages, 13 €

Qu’est-ce que l’Art ? aborde ici le sujet philosophique de l’Art et de sa légitimité. Qu’est-ce qui fait d’un objet une œuvre d’Art ? Y-a-t-il des critères obligatoires à remplir ? A travers diverses activités sur plusieurs œuvres d’art emblématiques l’auteur et l’illustrateur invitent les lecteurs à débattre et interagir sur ces problématiques. La variété des couleurs et l’interactivité du texte participent un peu plus à la collaboration du lecteur. Cet album, comme tous ceux de cette collection, permet d’aborder divers sujets philosophiques avec les enfants et les adultes de manière très spontanée. Cet ouvrage exploite les questions innocentes que peuvent avoir les enfants de façon ludique, grâce à des couleurs douces et vives, et à un texte simple. Le mélange entre les pensées des adultes et des enfants s’avère aussi très instructif. Enfin, il s’agit également de questionner le rapport du lecteur au beau.

L’île du Bonheur, Marit Törnqvist [Het gelukkige eiland]

La Joie de lire, Collection Philo et autres Chemins, [2017] réédition 2021. Traduit du néerlandais par Maurice Lomré, 80 pages, 11 €

Une jeune fille naviguant en pleine mer sur une toute petite embarcation veut réussir à atteindre l’horizon. Mais un jour, une tempête fait rage et la barque est transportée devant un panneau où il est écrit : « L’île du bonheur ». La jeune fille décide de l’explorer et s’émerveille lorsqu’elle aperçoit une multitude d’îles uniques et extraordinaires. Commence alors une quête pour trouver celle qui lui conviendrait le mieux. Ce livre invite en douceur le lecteur à se questionner sur la notion du bonheur et la pluralité de ses formes. Les illustrations riches en couleurs, faites à l’aquarelle et habillées de pastels, captivent et éblouissent le regard. Elles donnent ainsi un réel sens à ce livre qui saura réjouir autant les enfants que les adultes.

Petit Jardin de Poésie, Robert Louis Stevenson, Ilya Green

Sélection de 11 poèmes du recueil original A Child’s Garden of Verses, traduit de l’anglais par Christian Demilly, Grasset Jeunesse, 2017, 32 pages – 19,90 €

Petit Jardin de Poésie est un recueil de poèmes qui regroupe plusieurs textes oniriques. Grace à des dessins doux, délicats et détaillés, ce recueil fait l’éloge de la nature et de l’imagination. Ces deux éléments, plus authentiques encore chez les enfants, s’adressent aussi à des lecteurs de tous âges. L’approche de ces thèmes par le prisme du quotidien (par exemple Au lit en été, Pensées du début de la nuit) permet une ouverture naturelle à la poésie et la rend actuelle même pour ceux n’en n’ont pas ou plus l’habitude. Grâce à la typographie classique de textes mesurés et songeurs, à des couleurs élégantes, petits et grands pourront apprécier la magie que contient cet ouvrage. Ce recueil de poèmes est un éloge au rêve et à la beauté de l’ordinaire.

Comment ça marche L’ART ? Oldrich Rùzicka et Alexandra Majova

Bayard jeunesse, 2020, 12 pages / 6 posters – 16,90 €

Comment ça marche L’ART ? est un livre documentaire qui englobe plusieurs domaines artistiques tels que le théâtre, le cinéma d’animation, les arts plastiques et la musique. Chaque titre thématique est constitué de doubles pages sous forme de posters où sont places, dans chaque recoin, des carnets explicatifs sous forme de pop-up. Semblable au style cartoon de Rick & Morty, la cartographie ainsi créée ainsi que la tourne des pages créent un effet d’immersion très fluide qui permettra au lecteur de s’instruire aisément. Un album très riche qui comblera les petits curieux!

Chasma Knights, Kate Reed Petty et Boya Sun

Édition Kinaye, Collection Graphic Kids, traduction de Romain Galand, 2019, 128 pages – 14,50 €

Chasma Knights est une bande dessinée d’action et d’aventure, qui aborde l’écologie dans un style kawaï. Chasma est un monde de jouets extraordinaires où il est possible de fusionner avec son propriétaire au moindre contact, excepté les « Knight de néon ». Comme Béryl en est une, elle souhaite redonner vie aux jouets abîmés dans son atelier secret à l’aide de son amie Coro, qui elle, est une « Knight d’oxygène ». Au fil des aventures, les deux personnages bricolent des jouets possédant des cœurs en azote, en chlore, en soufre ou en fluor : un jeu d’affrontement d’éléments. Plutôt que d’exposer les jouets sous forme de consommation, les autrices mettent en avant le processus de fabrication à travers la persévérance et la tolérance du lien amical de Béryl et Coro. Une histoire amusante qui peut donner aussi l’idée de créer de nouveaux objets plutôt que d’acquérir des jouets flambant neufs.

A partir de 9/10 ans

Un papillon sur l’épaule, Marie Zimmer et Grégory Lê

Éditions Le crayon à roulettes, 2020 – 8,90 €

Un papillon sur l’épaule raconte l’histoire de Lou, qui entre en sixième et qui n’a qu’une seule honte : sa mère. L’une de ses particularités, qui dérange sa fille, est qu’elle possède des tatouages apparents sur tout le corps. A travers ce livre, le lecteur apprend que les différences sont parfois des avantages. Ce roman est adapté pour ceux qui débutent dans ce genre de lecture car il contient peu de pages et des illustrations qui accompagnent la lecture. De plus, des activités sont présentes à la fin du livre telles que des questions personnelles et de compréhension ou encore des jeux qui ne manqueront pas de plaire aux jeunes lecteurs.

Baïka Magazine numéro 24 sur la Corée du Sud, septembre/novembre 2021. Edité par Salmantina, 9,60 €

Baïka est un magazine destiné aux jeunes lecteurs qui, de numéro en numéro, les fait voyager à travers les cultures des pays du monde entier. Le numéro 24 est consacré à la Corée du Sud. Le magazine s’ouvre sur un court récit de la légende fondatrice de la Corée du Sud : Dangun, le fils de l’ourse. Au fil des pages, nous apprenons des anecdotes sur les us et coutumes du pays, comme par exemple les noms des palais historiques, des fêtes, des jeux et des tenues traditionnelles. La plus grande partie du magazine est illustrée de dessins doux et réalistes aux couleurs vives. L’interview d’un enfant originaire du pays et vivant à présent en France raconte quelques coutumes de Corée du Sud, ce qu’il aime dans son pays et les différences qu’il peut constater avec la France, par exemple l’école. Le magazine se compose aussi de portraits documentaires accompagnés cette fois-ci de photographies sur une chanteuse de pansori (chant traditionnel coréen) et un reportage sur les plongeuses/pêcheuses de l’île de Jeju. Le magazine n’oublie pas une partie ludique avec la présence de jeux, de recettes de cuisine, de courtes planches de bandes dessinées et de conseils de lecture (livres en lien avec le pays du mois pour prolonger sa découverte). Du Mexique à l’Algérie en passant par les Pays Bas, le magazine permet aux enfants de garder un esprit curieux et ouvert et de découvrir de nouvelles cultures.

Amelia Woods, Carole Breteau et Morgane Lafille

Glénat, Collection Jeunesse – Vents d’Ouest, 2021, 56 pages – 14,95 €

1899: depuis la disparition de sa mère, Amelia Woods, une jeune femme rationnelle et savante, ne peut plus toucher quiconque sans être submergée de souvenirs fragmentés qui ne lui appartiennent pas. Pour éviter tout contact, elle s’éloigne des quartiers londoniens et se réfugie dans un manoir sur les côtes de l’Angleterre. Elle ignorait que des phénomènes étranges et mystérieux seraient au rendez-vous. Amelia est un personnage attachant au caractère fort et indépendant. Lors de son périple, elle sera en quête de découvertes sur son histoire familiale et sur elle-même. Le récit est étrange comme ses personnages, un chat malin, un bouc renfrogné ou encore une hôte pleine de secrets. Les illustrations lumineuses au trait doux de Morgane Lafille donnent envie de voyager aux côtés de l’héroïne et d’en savoir plus sur son passé. Amelia Woods est une bande dessinée rafraîchissante, magie et suspense bouleverseront autant la réalité d’Amelia que votre lecture.

Trois gouttes de sang, Martine Pouchain

Flammarion, 2011, 160 pages – 5€20.

L’autrice nous plonge dans un univers médiéval en y glissant des mots, des expressions et des repères spatiaux-temporels qui sont propres au XIIIème siècle. Le lecteur découvre alors l’artisanat médiéval, notamment le travail de copiste, d’enlumineur et la parcheminerie, des métiers exercés uniquement par les hommes. Cet aspect genré est très présent dans le roman puisqu’Elizabeth, l’héroïne qui ne vit et ne fait qu’un qu’avec cet art, est obligée d’utiliser un pseudonyme masculin pour exercer sa passion. Au fur et à mesure des chapitres, les points de vue s’enchaînent. Le lecteur peut remarquer la détermination d’Elizabeth qui va à l’encontre de la norme sociale. Mais c’est aussi un roman qui incite le lecteur à suivre le chemin de l’art et laisser libre cours à son imagination.

Nowhere girl, Magali Le Huche

Dargaud, 2021, 120 pages – 19,99 euros. À partir de 11 ans

C’est la rentrée ! Nouvelles résolutions en perspective. Une nouvelle année en sixième, c’est l’occasion de se surpasser et Magali, collégienne de 11 ans, s’est promis d’être une super bonne élève. Ses ambitions seront stoppées par le développement d’une phobie scolaire : son monde de tous les jours s’écroule et s’il n’existe plus, pourquoi pas s’en récréer un ? Lorsqu’elle découvre les Beatles, elle construit alors un monde où se réfugier. Les sons de leurs chansons rythmeront sa vie de la 6ème à la 4ème et son monde noir et blanc se transformera en une prolifération de couleurs et d’émotions joyeuses. Magali Le Huche traduit ses émotions dans des illustrations riches de couleurs émanant de son personnage et qui la transportent dans un monde parallèle. Avec humour et authenticité, l’autrice dépeint dans cette bande dessinée autobiographique son évolution en tant qu’adolescente. L’histoire attachante d’une passionnée d’un groupe de rock à laquelle des jeunes lecteurs appréhendant leur rentrée scolaire peuvent s’identifier pour se rassurer.

Pour les plus grands (ados, jeunes adultes et adultes toujours jeunes!)

Polly, Fabrice Melquiot, Isabelle Pralong

Éditions La Joie de lire, Collection Somnambule, 2021 – 21,90 €. Dès 13 ans

Polly n’est pas un garçon. Polly n’est pas une fille. Pourtant à sa naissance il faut décider, fille ou garçon ? Ses parents tranchent : garçon. Polly grandit, évolue, et se sent de moins en moins garçon. Pourtant il ne se sent pas fille non plus. Polly va grandir en naviguant entre le flou de son identité et la pression sociale qui l’oblige à choisir entre fille ou garçon. Fabrice Melquiot et Isabelle Pralong offrent un roman graphique sur la binarité des genres, intégrant la revendication de ne pas avoir à en choisir un. Les illustrations, oscillant entre le jaune, le vert et un orange très vif, donnent parfaitement vie à Polly et à ses questionnements. Ce roman graphique, prix Pépites 2021 du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, bouleversera tous ses lecteurs, peu importe leur âge.

Fullmetal Alchemist Chronicle (Perfect Edition), Hiromu Arakawa

Édition Kurokawa, 2020 – 11,90 €

Fullmetal Alchemist Chronicle a été réédité à l’occasion du 15ème anniversaire de la maison d’édition. Il offre une version en plus grand format avec des histoires et des illustrations inédites, pour le plus grand plaisir du lecteur de manga shonen. C’est l’histoire de deux frères qui pratiquent l’alchimie et tentent de ressusciter leur mère. La manœuvre échoue : ils n’ont pas respecté le principe de l’échange équivalent et se retrouvent avec une perte de membre pour l’aîné et la perte d’un corps entier pour le cadet. Afin de retrouver leurs corps d’origines, ils sont en quête de la pierre philosophale qui est capable d’accomplir l’impossible. Ce récit initiatique engage également une réflexion philosophique sur des sujets actuels tels que les inégalités sociales, économiques et politiques.

Isoline, Judith Gauthier

Éditions Talents Hauts, Collection « Les Plumées », 2019 [1ere éd. 1882] – 7€90

La collection « Les Plumées » des éditions Talents Hauts propose de remettre en lumière des femmes emblématiques de la littérature française, qui furent pourtant trop vite oubliées ou éclipsées. Une courte préface présentant l’écrivaine ainsi qu’une note d’intention de l’éditrice accompagnent le roman, le remettant en contexte. Ces rééditions permettent aux plus jeunes comme aux moins jeunes de découvrir le patrimoine littéraire français sous un nouveau jour. Isoline est une histoire d’amour et d’émancipation. Il raconte la relation de la jeune fille du même nom, personnage central du roman, avec Gilbert, dont elle s’éprend, au grand dam de son père qui n’a de cesse de vouloir la garder enfermée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Mathilde Lévêque (12 décembre 2021). Le Livre jeunesse, le cadeau idéal! Masters MTI pro Métiers du texte et de l'image & ALC recherche . Consulté le 17 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/aykh


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.