Les Parleuses / Séminaire LCA-Lithéo : séance spéciale

Dans le cadre du séminaire Science fiction, féminisme et technosciences d’Anne Larue (Master LCA-Lithéo, 2nd semestre), une séance exceptionnelle se tiendra à la Bibliothèque municipale Rilke (Paris 5e, Port Royal) en partenariat avec Les Parleuses.

Ce séminaire, à raison de deux heures par semaines, propose une réflexion sur les travaux de la philosophe américaine Donna Haraway au sujet de l’accès des femmes blanches et des hommes et femmes racisé·es à la science. Il opère un examen du patriarcat sexiste et raciste dans les sciences, depuis le patriarcat « Teddy Bear » hérité du XIXe siècle (analyses préhistoriques, interprétation des fossiles) au patriarcat numérique (SimEve). Les séances sont articulées autour de lecture de quelques romans de science-fiction féministe choisis pour illustrer ces perspectives par Octavia Butler, Samuel Delany, John Varley, Vonda McIntyre, James Tiptree, Joanna Russ et Monique Wittig.

 Une séance exceptionnelle aura lieu dans le cadre du projet Les Parleuses, le samedi 16 février 2019, à partir de 18h à la Bibliothèque municipale Rilke (Paris 5e arrondissement, RER B Port Royal).

Au programme : des ateliers d’écriture ou de lecture et une rencontre – enregistrement de podcast explorant l’œuvre de James Tiptree Jr. (1915-1987), autrice de science-fiction féministe, avec la participation de ïan Larue, Chloé Delaume et Aurélie Olivier de Littérature, etc.

15h30- 17h30  Atelier d’écriture inspiré des procédés d’écriture de James Tiptree Jr. imaginé et animé par Chloé Delaume .

                                                  ou

15h30- 17h30  Atelier de lecture par d’arpentage autour de Au-delà les murs du monde de James Tiptree Jr. – mené par Aurélie Olivier : On divise le livre, chacun.e des participant.e.s lit une partie isolément, puis chaque participant.e partage sa lecture personnelle jusqu’à ce que la discussion collective embrasse le livre dans son ensemble.

 18h – 19h30 Rencontre – Enregistrement du podcast sur l’œuvre de James Tiptree Jr. par ïan.

Qui est qui ?

James Tiptree Jr. est le pseudonyme d’Alice Bradley Sheldon. Née en 1915 au Etats-Unis, elle commence à écrire de la science-fiction en 1967. Elle a écrit des recueils de nouvelles et deux romans : Par-delà les murs en 1978, traduit de l’américain par Élisabeth Vonarburg et Brightness Falls from the Air (1985). Pour en savoir plus, il faut venir à la première séance des Parleuses 🙂

ïan Larue est l’autrice du roman de SF féministe post-patriarcal La Vestale du calix paru aux éditions l’Atalante en 2011 et nominé pour le Grand Prix de l’imaginaire en 2012. Elle a publié également une vingtaine de nouvelles de SF dans des anthologies dirigées par Hélène Marchetto, Jeanne A Debats, Pierre Chaffard-Luçon, Lucie Chenu, dont une lors de la Décade de l’imaginaire de l’Atalante en 2014. Elle écrit également des essais, parmi lesquels Une vie de Démocrite , Le Masochisme ou comment ne pas devenir un suicidé de la société , Fiction, féminisme et post-modernité qui traite de la Wicca, Dis, papa c’était quoi le patriarcat ? , (iXe) Histoire de l’art d’un nouveau genre (Max Milo). Le roman de SF La fille geek paraît aux éditions du Vilain en 2018 et à la fin de la même année Libère-toi cyborg ! Le pouvoir transformateur de la science-fiction féministe , aux éditions Cambourakis, collection Sorcières. Ïan Larue fait partie du collectif RITA qui mène des recherches artistiques sur le genre apocalyptique et elle fabrique aussi des bijoux non-binaires sous le nom de Ïan Blue.

ïan Larue




Citer ce billet
Magali Nachtergael (2018, 12 décembre). Les Parleuses / Séminaire LCA-Lithéo : séance spéciale. Masters MTI pro Métiers du texte et de l'image & ALC recherche . Consulté le 19 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ayj9

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.