Françoise Palleau, La révolution numérique en littérature (S2-S4)

 La révolution numérique en littérature

Enseignante : Françoise Palleau

Objectifs du cours :

– connaissances : réfléchir à la façon dont la révolution numérique a influencé la littérature imprimée contemporaine ; appliquer des notions de narratologie.

– compétences : analyser certains impératifs techniques qui conditionnent la création littéraire numérique, et rétroactivement, évaluer la réflexion que la littérature (imprimée ou numérique) propose sur notre monde connecté. Présenter ses réflexions de manière argumentée, orale et écrite.

 Description : Le séminaire explorera les relations entre la technologie numérique et la littérature depuis les années 1980, en particulier autour de l’écrivain américain Michael Joyce. Surnommé « le grand-père de l’hypertexte » par Robert Coover, il est l’auteur d’ouvrages numériques et imprimés. Son premier ouvrage numérique, Afternoon : A Story (1987) est devenu légendaire, pour des raisons narratologiques et techniques que nous étudierons. Ses ouvrages imprimés abordent l’influence que la science et la technique digitale peuvent avoir sur notre compréhension du monde et sur notre place dans ce monde, à l’ère du numérique. Seront pris en compte d’autres ouvrages imprimés proposant une réflexion sur la connectivité, dont LA Medusa, de Vanessa Place (Fiction Collective 2, 2009), ou Atomik Aztex, de Sesshu Foster (City Lights, 2005).

Crédits : 6 ECTS                                          Volume horaire : 24 h

Niveau : M1et M2                              Semestre : S2 / S4

Prérequis : de solides notions d’anglais

Langue(s) du séminaire : en anglais, principalement (les travaux de validation peuvent se faire en français)

 Bibliographie : 2 ouvrages numériques (sous CD ROM, clé USB ou téléchargeables) : Afternoon : A Story (Eastgate, 1987) ; traduction française Un après-midi : une histoire (éditions HYX, à paraître) et Twilight: A Symphony (Eastgate, 1996). Et 2 brefs ouvrages imprimés :

Was : Annales Nomadique [sic], a Novel of Internet (University of Alabama Press, 2007, 147 pages) et Twentieth Century Man (Otis Books/Seismicity Editions, 2014, 144 pages).

Autre lecture conseillée : François Bon, Après le livre (Le Seuil, 2011, 274 pages). Une bibliographie critique sur la littérature numérique sera donnée en cours.

Il est indispensable de se procurer l’ouvrage Twentieth Century Man et il est conseillé de le lire avant le cours.

 


Laisser un commentaire