Anne Larue, Science fiction, féminisme et technosciences (S2-S4)

 Science fiction, féminisme et technosciences

Enseignant·e : Anne Larue

Objectifs du cours 

Connaissances

Réflexion sur les travaux de la philosophe américaine Donna Haraway au sujet de l’accès des femmes blanches et des hommes et femmes racisé·es à la science ; examen du patriarcat sexiste et raciste dans les sciences, depuis le patriarcat « Teddy Bear » hérité du XIXe siècle (analyses préhistoriques, interprétation des fossiles) au patriarcat numérique (SimEve). Lecture de quelques romans de science-fiction féministe choisis pour illustrer ces perspectives par Octavia Butler, Samuel Delany, John Varley, Vonda McIntyre, James Tiptree, Joanna Russ et Monique Wittig.

Compétences 

Analyse de l’intersectionnalité « race »/genre

Histoire récente du féminisme dit « troisième vague »

Connaissance de la littérature science-fictionnelle féministe

Etude de la pensée philosophique de Donna Haraway

Description 

Le cours a lieu en e-learning, c’est-à-dire à distance, de chez vous si vous pouvez y utiliser un ordinateur ou de l’université dans le cas contraire. Normalement, le créneau est le mardi de 17 à 19 au 2e semestre (à confirmer). Un mail explicatif vous sera envoyé à l’inscription : écrivez à analastrada@gmail.com

Crédits : x ECTS                                          Volume horaire : 24 h cours

Niveau : M1 et M2                              Semestre :   2 et 4

Prérequis : licence ou M1

Langue(s) du séminaire : français. Lectures en anglais possibles.

 Bibliographie 

Donna Haraway, Manifeste cyborg et autres essais (libre bleu) publié chez Exils en 2007.

Helen Merrick, The Secret Feminist Cabal: A Cultural History of Science Fiction Feminisms, Aqueduct Press, 2009.

La liste complète des romans sera précisée à la première séance. Pour commencer : Contes de Neveryon par Samuel Delany, Le serpent du rêve par Vonda McIntyre et Par-delà les murs du monde de James Tiptree Jr. (Alice Sheldon).


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.